COVID-19 : La prise en charge des personnes symptomatiques

coronavirus

Mesures à mettre en place en présence d’un salarié asymptomatique

En présence d’une personne présentant des symptômes tels que fièvre, toux, difficulté respiratoire, à parler ou à avaler, perte du goût et de l’odorat, la prise en charge repose sur :

  • l’isolement de la personne symptomatique dans une pièce dédiée et aérée en appliquant immédiatement les gestes barrière. Il faut observer une distance raisonnable avec elle (au moins 1 mètre) avec port d’un masque « grand public » ou à usage médical,
  • la protection lors de la mobilisation du professionnel de santé dédié de l’établissement (sauveteur/secouriste du travail formé au risque Covid-19, référent Covid), selon l’organisation locale. Un masque doit lui être fourni avant son intervention,
  • la recherche de signes de gravité.

En l’absence de signe de gravité, l’entreprise doit contacter :

  • soit le médecin du travail,
  • soit demander à la personne de contacter son médecin traitant pour avis médical.

Dans l’hypothèse d’un cas avéré de Covid-19, le référent doit pouvoir faciliter l’identification des contacts en s’appuyant sur les déclarations du salarié concerné et son historique d’activité dans l’entreprise.

Prise en charge selon les signes de gravité

Vous devez, en cas de confirmation d’absence de signes de gravité, organiser le retour à domicile du salarié en évitant les transports en commun.

En cas de signe de gravité (ex. détresse respiratoire), contactez le SAMU.

Après la prise en charge de la personne, vous devez prendre contact avec le service de santé au travail et suivre ses consignes, y compris pour le nettoyage et la désinfection du poste de travail et le suivi des salariés ayant été en contact avec le cas.